Cliquez sur une touche pour accéder au menu Accueil Les débuts de l'accordéon Un peu d'histoire Anatomie d'un accordéon Anatomie d'un accordéon Les accordéons François Dedenis L'accordéon vu de la province Commande et expédition d'un accordéon Le catalogue de 1913 Le catalogue de 1921 Le catalogue de 1925 Le catalogue de 1934 Le catalogue de 1937 La saga d'une vedette Le diatonique 1 rangée Le diatonique 2 rangées Le diatonique 3 rangées Le chromatique Les questions Les liens A propos du site Pour nous contacter

Il s’agit sans doute du dernier catalogue de la maison DEDENIS. Depuis quelques années déjà MAUGEIN a pris le dessus, la manufacture d’accordéons François DEDENIS va bientôt s’éteindre.

Accordéons italiens Stradella « extra supérieurs »

Accordéons italiens Stradella

La nouveauté vient paradoxalement de cette gamme d’accordéons. Trois modèles constituent cette gamme en fonction du nombre de touches, de voix et de basses.

La vraie surprise est à la fin du catalogue : un accordéon à 5 rangs dont le clavier main gauche est double, piano et boutons. Cet instrument n’est proposé que sur devis, je ne sais combien sont sortis de l’usine de la rue Jean Fieyre.

Accordéons chromatiques système Vercelli
Accordéon Stradella extra-supérieur (1937)
Accordéon chromatique Royal Musette (1937)
Accordéon à touches piano (1937)

 

Accordéon à touches piano (1937)

Là aussi nous retrouvons les classiques de 1934.

Accordéon chromatique à 5 rangées (1937)

La gamme commence par le modèle « Royal-Musette ».
Pour le reste nous retrouvons les caractéristiques déjà évoquées, montage à la main, clavier chant en noyer massif, touches en laiton ajustées à la lime et non calées, etc.
Toujours 12 variantes pour les accordéons à 3 rangs et une présentation extérieure qu’on retrouve chez beaucoup de fabricants.
Le modèle à 4 rangs est en 6 versions, 65 ou 69 touches et de 60 à 140 basses.
Le haut de gamme est à 5 rangées (86 touches) et 80 à 140 basses.
Tous ces modèles peuvent recevoir des registres et il est possible d’avoir le nom des notes inscrit sur les boutons.

Rien de nouveau non plus dans ces modèles : même présentation, mêmes caractéristiques, seuls les prix ont sans doute changé.

Nous retrouvons les mêmes modèles : un modèle à deux tons, toujours décliné en 9 variantes de 2 à 4 voix et de 8 à 16 basses, un modèle à demi-tons toujours en 12 versions, de 2 à 6 voix et de 8 à 16 basses.
Accordéons à deux rangées de touches
Accordéons à une rangée de touches
Peu de nouveautés, à part un modèle bien improbable. La guerre approchait mais on sentait que la fin de l’aventure des accordéons DEDENIS était proche. De nombreux employés avaient déjà fait les quelques kilomètres qui séparent Brive de Tulle, l’âge d’or de l’accordéon briviste se terminait mais celui de l’accordéon corrézien continuait.
Accordéons système piano

L’esthétique a un petit peu changé, donnant un coup de jeune à ces modèles.
Le modèle à 3 rangées est livrable en deux tons et demi-ton classique. C’est un accordéon à 3 voix et 8 à 16 basses de 4 voix (3 variantes).
L’autre modèle est toujours un 3 voix, 3 rangées de 37 touches possédant de 24 à 60 basses à 5 voix. Il peut être équipé lui aussi de manière classique ou à 3 tons ou chromatique.
Le clavier est à gradins à boutons plats ou à clavier plat avec boutons de nacre. Il n’existe plus que 3 variantes.

Accordéons à trois rangées de touches

Encore un modèle de ce type en 4 variantes, comme en 1934. Ce modèle est visiblement en fin de vie. Combien DEDENIS en a-t-il vendu ?

Comment naviguer sur le site