Cliquez sur une touche pour accéder au menu

Naissance de François Dedenis
François Dedenis découvre l'accordéon
François Dedenis reçoit une distinction à l'Exposition industrielle de Paris
Installation de l'atelier 4 place Thiers
Inauguration de l'usine place Thiers
Fermeture de l'usine
La Manufacture Dedenis emploie 75 ouvriers et produit 5000 accordéons l'an
Début de la construction de l'usine de la rue Jean Fieyre
Inauguration de la nouvelle usine
François Dedenis reçoit la Légion d'Honneur pour les fêtes du centenaire de l'accordéon
Paolo Soprani ouvre le 1er atelier à Castelfidardo (Italie)
Reprise de la production
François Dedenis est fait Chevalier de la Légion d'Honneur
François Dedenis décède le 7 février
Abandon de la présentation en bois, tous les accordéons Dedenis sont désormais recouvert de celluloïde
Arrêt de la fabrication des accordéons François Dedenis
Paolo Soprani présente son 1er modèle d'accordéon chromatique
Naissance d'Emile Vacher à Tours
Jean Maugein crée son atelier à Tulle
Sorrachi prend en dépôt des accordéons chromatiques fabriqués par Rogledi
Hohner débute la fabrication d'accordéons chromatiques
Jean Ségurel crée "Bruyères corréziennes"
Masspacher distribue des accordéons Paolo Soprani à 36 basses
Installation en France d'artisans italiens spécialisés dans la fabrication d'accordéons chromatiques
Emile Vacher crée "Les Triolets"
Jean Ségurel achète son 1er accordéon chromatique chez Maugein
Première Précédente
Comment naviguer sur le site
1866-
1913-
1907-
1901-
1914-
1885-
1919-
1921-

1926-

1924-
1927-
1930-
1933-
1934-
1939-
-1863
-1883
-1897
-1908
-1910
-1919
-1922
-1927
-1930
-1936