Cliquez sur une touche pour accéder au menu Accueil Les débuts de l'accordéon Un peu d'histoire Anatomie d'un accordéon Anatomie d'un accordéon Les accordéons François Dedenis L'accordéon vu de la province Commande et expédition d'un accordéon Le catalogue de 1913 Le catalogue de 1921 Le catalogue de 1925 Le catalogue de 1934 Le catalogue de 1937 La saga d'une vedette Le diatonique 1 rangée Le diatonique 2 rangées Le diatonique 3 rangées Le chromatique Les questions Les liens A propos du site Pour nous contacter

Que valait un accordéon à l'époque de François DEDENIS ?

Nous prendrons pour exemple un modèle diatonique à 2 rangées, 2 voix et 8 basses.
Cet accordéon coûte 240 F en 1923.
Dans son étude intitulée "La condition des ouvriers agricoles en Languedoc... dans la première moitié du XXème siècle", Jean SAGNES mentionne le cas d'un ouvrier gagnant 2 750 F par an en 1919. Toutes charges déduites, il lui restait environ 10% de son revenu annuel, soit 275 F.
Extrait d'un catalogue de 1923
Un accordéon comme celui décrit ci-dessus représentait donc à peu de choses près le montant de l'épargne annuelle pour un ouvrier agricole.

Il est intéressant de comparer avec les revenus d'un joueur d'accordéon animant bals et mariages. La Revue Limousine en 1926 nous apprend qu'un musicien gagne entre 1 500 et
2 500 F par mois ! L'achat d'un accordéon ne représentait donc qu'un faible investissement pour l'heureux troubadour.
A titre d'anecdote, un accordéon diatonique de 300 F en 1923 vaudrait en 2005...
270 euros.
Page suivante

 

Premier Précédent Suivant Dernier
Comment naviguer sur le site